Jean-Claude RIDOLCE

Jean-Claude RIDOLCE est retraité et pithécanthrope de l'Informatique.
Il est aussi écrivaillon à ses heures et taquine volontiers la muse.
C'est encore le webmestre de ce portail Internet.


Polyvalent

Il est l'exemple même de l'auteur qui est également prestataire de service à l'intérieur du Cercle

On le retrouvera ainsi avec deux fiches l'une en tant qu'auteur, l'autre en tant que technicien... notamment pour la création de livres virtuels.








Vous pouvez visualiser son blog perso ci-dessous :


Jean-Claude RIDOLCE


1.Posté par Jean-Claude RIDOLCE le 24/04/2011 06:22
C'est un sale cumulard....
- Président du Cercle
- Webmestre
- Rédac'chef
et prestataire (mise en livre virtuel !

2.Posté par luimm : le Poêteur le 18/01/2013 20:56
bonne année mes amis BONNE ANNEE 2013
j'ai lu pour la 1ère fois votre blog et l'épopée dans la zone Océan Indien ,très intense

nous n'avons pas encore eu le plaisir de nous depuis ces nouveaux jours de 2013 , année exceptionnelle et inédite , mais du haut de mon guetteur je vous vois passer et vous entend A TRES BIENTOT les amis

3.Posté par nathalie le 28/08/2013 00:45
Bonjour, Vous souvenez vous ? ........ vous habitiez dans l'Eure, près d'une discothèque ..... Un jour vous avez accueilli chez vous une jeune femme qui écrivait des poèmes avec son petit garçon .... Ils sont restés une semaine chez vous .... Vous partiez ensuite pour Madagascar . Vous aviez un ami qui habitait sur Paris , il me semble ..... Vous aviez remis à cette jeune femme un petit symbole, la plume de l'écrivain sous forme de "pins" .... Cette jeune femme, c'est moi .... je suis tombée par hasard sur un de vos poèmes et une petite recherche sur le net m'a amené ici ...... il m'aurait plu d'avoir de vos nouvelles ..... Poétiquement Vôtre . Nathalie..

4.Posté par Gilles le 07/09/2014 19:05
Bonjour, Jean-Claude,
Nous nous sommes rencontré dans l'Eure au temps où je possédais une société d'informatique située dans la marne.
Mon associé s'appelait Frédéric et tous les trois, nous avions créé "le journal des chômeurs" ou "la gazette des chômeurs" je ne me rappelle plus exactement,
tu le diffusais dans les bureaux de poste. Tu étais déjà écrivain et tu m'avais remis un script intitulé "l'emmurée" destiné à Isabelle Adjani.
tu habitais dans une maison-entrepôt avec un quai. Cela remonte à quelques années, je pense à 1991/19093.
T'en souviens-tu? Tu souhaitais partir à Madagascar.
J'aimerais avoir de tes nouvelles,
amitiés,
Gilles.

Nouveau commentaire :